Règles et procédures

Au cœur de « L'Évangile en action : porter la bonne nouvelle aux pauvres » il y a cette invitation, lancée à tous les membres de la Famille dominicaine, à présenter sous forme d'une brève vidéo leurs réflexions sur un ministère en cours ou qu'ils/elles rêvent d'entreprendre, et qui met l'Évangile en œuvre. Ou encore des vidéos qui nous mettront tous d'une certaine façon dans les conditions de mettre l'Évangile en œuvre. Les vidéos pourront s'inspirer du défi évangélique de « porter la bonne nouvelle aux pauvres » (Luc 4, 16-21). Ces vidéos nous annonceront à tous des choses possibles et permettront de nous inciter les uns les autres à devenir de meilleurs prêcheurs de la bonne nouvelle.

Les vidéos doivent durer moins de trois minutes, et les dominicains sont encouragés à ne pas se laisser arrêter par le manque de temps, d'argent, de connaissances techniques ou artistiques s'ils souhaitent contribuer à cet échange. Les vidéos peuvent être des documentaires, des interviews, des courts-métrages dramatiques, des vidéos musicales, des diaporamas, des films d'animation, des messages à fond social, ou d'autres types d'expression vidéo.

Bien que le projet ne soit pas une compétition, le comité d'étude sélectionnera une vidéo en provenance de chacune des cinq grandes zones géographiques de l'Ordre, à titre d'exemple remarquable de la prédication dominicaine. Un don en argent, d'autres formes d'assistance, et / ou de promotion seront accordés aux ministères désignés par les créateurs de chacune de ces vidéos. Et les cinq prédications vidéo retenues parmi celles qui nous seront parvenues avant le 30 Juin 2010 seront projetées au prochain Chapitre général des frères à Rome en 2010.

  1. Comme angle approche la vidéo peut partir de l’une ou l’autre des questions suivantes :
    1. Comment votre ministère, votre vie, ou votre communauté mettent-ils l’Évangile en œuvre, comment apportent-ils la bonne nouvelle aux pauvres ?
    2. Qu’est-ce qui est au centre du message évangélique ?
    3. Quel ministère aimeriez-vous entreprendre ? Quel est votre rêve ?
    4. Provoquez-nous, incitez-nous, inspirez-nous à mettre l’Évangile en œuvre !
  2. Indications :
    1. Les vidéos peuvent être des documentaires, des interviews, des courts-métrages dramatiques, des vidéos musicales, des diaporamas, des films d’animation, des messages à fond social, ou d’autres types d’expression vidéo.
    2. Un/e dominicain/e doit faire partie des « créateurs/trices » (scénariste, producteur, réalisateur, vidéaste, et / ou monteur de la vidéo).
    3. Les vidéos doivent être de moins de 5 minutes, bien que les vidéos de moins de 3 minutes sont encouragées. Sur l'internet, nos statistiques montrent que les gens à cesser de l'audition, après trois minutes, alors autant arrêter de parler ainsi.
    4. Une utilisation créative du sous-titrage en français, anglais ou espagnol est encouragée. En tous cas, nous espérons pouvoir faire traduire toutes les vidéos en français, anglais, et espagnol : par conséquent, n’hésitez pas à filmer votre discours principal dans l’une de ces trois langues.
    5. Parmi les vidéos qui nous seront parvenues avant le 30 Juin 2010, le comité d’étude retiendra une vidéo en provenance de chacune des cinq grandes zones géographiques de l’Ordre, à titre d’exemple remarquable de la prédication dominicaine. Un don en argent, d'autres formes d'assistance, et / ou de promotion seront accordés à un ministère désigné par les créateurs de chacune de ces vidéos. Ces cinq vidéos seront projetées au Chapitre général des frères à Rome en septembre 2010.
    6. Par l’envoi de votre vidéo, vous autorisez le comité d’étude à la reproduire et la modifier à des fins de promotion et de soutien des ministères dominicains. (Cette autorisation nous est indispensable pour faire traduire les vidéos et les diffuser sur notre site internet et sur DVD.)
  3. Procédure d’envoi de votre vidéo :
    1. Vous pouvez soit transférer votre vidéo sur YouTube.com, ou la télécharger vers un autre site, soit l’envoyez sur DVD à l’un de nos techniciens.
    2. Attention : n’oubliez pas de remplir le formulaire d’envoi.